Chaque année c’est la même chose : tout le monde est motivé à sortir se dépenser durant l’été, lorsque qu’il fait beau et chaud. Mais quand l’automne commence à s’installer, que les arbres jaunissent et que les journées raccourcissent, rares sont ceux qui trouvent encore le courage de sortir s’entraîner : Il est tellement plus agréable de rester au chaud à l’intérieur et d’utiliser le froid comme excuse pour ne rien faire. Pourtant aller skier par -5°C ne pose en général pas de problème, alors pourquoi un jogging ou une session de street workout ne seraient pas possibles ?

Les meilleures astuces pour une tenue de sport chaude et efficace

D’autant plus que la pause hivernale forcée est souvent synonyme de prise de poids et de perte de forme. C’est tout cela qu’il faudra perdre/retrouver au printemps. Sans compter que le froid est synonyme de sports d’hiver ! Deux très bonnes raisons de ne pas lâcher le morceau. Regardons donc sans tarder comment combattre efficacement les basses températures.

Vous ne serez pas étonnés si je vous dis que le secret se trouve dans l’habillage. Forcément si vous décidez d’aller courir en short / t-shirt pendant 30 minutes avec -2°C vous risquez de sentir une légère fraicheur. Mais si vous adoptez la bonne tenue tout se passera très bien.

Comment choisir sa tenue de sport en hiver :

Tordons d’abord le coup à deux idées reçues.

  1. Vous n’avez pas besoin de multiplier exagérément le nombre de couches d’habits pour rester au chaud
  2. L’épaisseur d’un vêtement n’a pas toujours lié à sa capacité à maintenir la chaleur

Eh oui, pas besoin de vous transformer en bibendum pour affronter efficacement le froid. Par contre il est indispensable de bien sélectionner vos habits et les matériaux dans lesquels ils sont fabriqués. Il faut opter pour des textiles respirants laissant passer transpiration. Vous en trouverez très facilement dans les magasins de sport. Ces matières « techniques » comme on les appelle sont particulièrement efficaces tout en restant fines, légères, élastiques et confortables. Que demander de plus ? Certaines sont plus chaudes que d’autres. Regardez donc bien les étiquettes avant de vous lancer dans un achat, ou demandez conseil à un vendeur.

Par contre bannissez le coton (t-shirt ou jogging) et les gros pulls en laine. Ils peuvent paraître chauds et confortables, mais ils ne laissent pas sortir la transpiration. Vous vous retrouverez donc rapidement à stocker l’humidité comme une éponge. Et en hiver, vêtement humide = froid. Pour couronner le tout le coton sèche très lentement. Vous aurez donc rapidement froid, et pour un bon moment !

Il y a également une théorie vestimentaire à respecter, en particulier pour le haut du corps :

La règle des trois couches :

Son nom est assez explicite : Une tenue efficace comporte 3 couches, pas plus. Chacune contribue à tenir chaud, mais elles ont leurs propres fonctions :

  • La couche extérieure protège de la pluie et du vent : C’est en général une veste
  • La couche intermédiaire garde la chaleur tout en laissant passer la transpiration : c’est souvent un pull « polaire »
  • La couche proche du corps assure le confort tout en étant respirante. Un t-shirt type running ou fitness fera l’affaire. Pour les plus frileux ou les conditions extrêmes il existe des sous-vêtements à la fois respirants et chauds.

Les 3 couches sont très efficaces lorsque les températures sont inférieures à 0°C. Mais elles peuvent être trop chaudes ou encombrantes pour simplement aller faire un jogging en automne. N’hésitez alors pas à en retirer une : S’il n’y a pas de vent ou de pluie, les deux couches inférieures suffiront largement. Par contre si les températures ne sont pas spécialement basses, mais que le vent ou les précipitations font qu’un t-shirt technique ne suffit pas, optez pour une veste légère.

20171115_142510_HDR_tre

Un t-shirt technique, une bonne veste polaire et un coup vent: de quoi s’entrainer dans n’importes quelles conditions!

Et comment avoir chaud aux jambes ?

Quasiment tous les sports vont solliciter vos jambes, ce n’est donc en général pas là que vous aurez froid en premier. Pourtant il faudra quand même penser à les couvrir si vous voulez vous entrainer en hiver. Mais pas question de passer par les trois couches. Deux options s’offrent en général à vous :

  1. Le collant (ou leggin)
  2. Le pantalon

Vous pouvez les combiner pour les conditions extrêmes. Autrement c’est surtout une affaire de confort et d’esthétique : Le collant est très efficace pour la course ou le cyclisme car il réduit les frottements. Mais pour les hommes, son aspect très moulant peut rebuter. Ça m’amène à la solution bonus, très tendance actuellement :

Combiner collant et short

Vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt au niveau chaleur ? Autant être clair, il n’y en a pas vraiment : le short ajoutera une couche supplémentaire mais ça n’augmentera pas significativement la protection contre le froid. Par contre c’est nettement plus utile au niveau esthétique : vos parties intimes moulées par le collant ne seront plus exposées à la vue de toutes et tous, ce qui est un plus… non ? 😉 Avoir du style est important même pendant le sport ! Cela permettra également de continuer à porter votre short fétiche même en hiver.

Personnellement j’utilise :

  • Un t-shirt technique + polaire pour le haut ou une veste s’il y a du vent
  • Un collant + short pour le bas.

Un exemple concret (ok les chaussures bleues sont de trop, mais la combinaison noir / jaune / gris fonctionne bien):

Cold weather is not an excuse to stop training! My new Superdry jacket is perfect to remain warm and dry in these conditions 👍So here is a great combination of leg raise exercises to boost your abs! You can hear my training buddy who is obviously not convinced, but don't listen to him 😂 Le mauvais temps n'est pas une excuse pour arrêter l'entraînement! Ma nouvelle veste Superdry est parfaite pour rester au chaud et au sec dans ces conditions. Voici donc une excellente combinaison de variantes des leg raise pour booster vos abdos! Le premier exercice est le plus difficile: faites un max de répétitions puis enchainez avec le 2eme plus simple, puis avec le 3eme, etc… Vous pouvez entendre les commentaires de mon pote d'entraînement qui n'est visiblement pas convaincu, mais n'y faites pas attention 😂 #calisthenics_athletes #calisthenics_alone #calisthenics #streetworkout #streetworkoutpro #dsworkout #calisthenicscommunity #outdoorfitness #outdoortraining #outdoorworkout #outdoorgym #handbalance #flexibility #calisthenicsmovement #calisthenicsworkout #iworkout #noexcusesjustresults #swissfit #fitnesssuisse #cwwfeature#superdry #superdrysport #abs #absworkout #abdos #entrainements #legraise #legraises

A post shared by Lionel (@lionele3d) on

J’ai des polaires et t-shirts de différentes épaisseurs que je choisis en fonction des températures. Faites donc bien attention lors de l’achat de votre nouvelle tenue : même si deux habits peuvent paraître très proches, la différence de matériau et d’épaisseur peut les destiner à des utilisations totalement différentes.

Pensez aussi au t-shirt manches longues qui peut suffire si le soleil est au rendez-vous, surtout si son col monte assez haut

20171115_142915_HDR_bis

Ces deux modèles de collants peuvent paraître identiques d’un point de vue chaleur. Pourtant le Ktec est nettement plus épais que le Nike. Les deux sont d’excellents produits mais ils ne s’utiliseront pas dans les mêmes conditions

Faut-il utiliser une capuche ?

Vous avez surement remarqué que votre veste d’entrainement ou votre t-shirt manches longues ont un capuchon. Mais apporte-t-il vraiment quelque chose ? Le mieux est évidemment d’essayer 😊 Mais il est prouvé qu’environ 80% de la chaleur corporelle s’échappe de la tête. C’est donc un plus indéniable en cas de grand froid… même si le style en prend un coup ! Vous pouvez aussi opter pour le bonnet, l’effet est presque équivalent.

Conclusion :

Vous savez maintenant comment vous entraîner quelles que soient les conditions climatiques. Il est donc temps de laisser de côté les excuses (« il fait trop froid, j’irai m’entraîner un autre jour », « avec ce temps je ne suis pas motivé pour aller courir ») et de montrer que rien ne peut vous arrêter ! Les personnes qui s’entraînent toutes l’années sont souvent celles qui atteignent leurs objectifs, choisissez donc le bon camp 😉

Si vous cherchez d’autres sources d’inspirations ou de moyens de vous motiver, même par mauvais temps, consultez l’Entrainement 3D.

A bientôt !

Lionel

Publicités

3 commentaires sur « Comment adapter sa tenue pour s’entraîner en hiver sans avoir froid ? »

    1. Oui le capuchon n’est pas toujours pratique, il vaut mieux prendre un bonnet. Mais en cas d’urgence il peut bien aider 😉 tu as raison, j’ai oublié de parler des gants, pourtant ils sont indispensables pour ne pas se retrouver avec des glaçons à la place des mains!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s