Comment compenser un repas trop riche?

J’ai expliqué dans un article précédent comment limiter les dégâts lors d’un repas « plaisir » (Je parle d’un repas où l’on mange quelque chose qu’on aime vraiment, même s’il est un peu trop gras ou trop sucré. Je ne parle pas d’une orgie culinaire à la fin de laquelle on ne peut plus se lever !!!). Regardons maintenant comment compenser ce repas trop copieux pour que cela reste un souvenir agréable et éviter toute culpabilité inutile.

C’est un des points essentiels de mon approche de la nutrition : la vie est trop courte pour se priver des choses que l’on préfère… mais il ne faut pas en abuser ! J’ai passé ma jeunesse à regarder mon frère engloutir des barres chocolatées et autres bonbons alors que mon médecin m’avait interdit d’y toucher. Je sais donc à quel point c’est frustrant et pourquoi il faut trouver une solution plus vivable.

L’équilibre alimentaire se fait sur la semaine

Prenons un exemple concret pour illustrer: En arrivant à la maison vous avez une envie irrésistible de cookies au chocolat. Vous avez essayé de penser à autre chose et de vous occuper mais l’envie ne passe pas. Prenez donc un cookie (j’ai bien dit UN, ne prenez pas la boîte), savourez le et réfléchissez au repas suivant : Si vous aviez prévu des féculents, supprimez les ou réduisez la portion au minimum. Pour les aliments protéinés (viande/poisson) : réduisez la portion.

Globalement si vous faites un repas trop lourd, faites particulièrement attention lors des repas suivant, que ce soit le jour même ou les jours suivant si ça n’a pas été possible : l’équilibre alimentaire se fait sur la semaine !

Quelques idées de repas légers :

  • Salade (avec peu de sauce) + jambon
  • Œuf au plat avec légumes vapeurs
  • Wok de poisson ou poulet avec divers légumes asiatiques

Limitez les féculents et sucres

Le point commun de ces repas est qu’ils contiennent pas/peu de féculents ou sucres : En général si vous avez fait un gros repas vous avez déjà absorbés bien assez de sucres lents et rapides pour la journée, voire plus.

Autrement dit, bien qu’un repas trop gras, une barre de chocolat, une bière ou un digestif ne soient pas bon pour votre ligne, vous pouvez les compenser en étant plus raisonnable durant la même journée ou les jours avant/après les avoir consommés.

Je le répète : culpabiliser après avoir trop mangé ne servira à rien. Par contre l’accepter et prendre des mesures pour rattraper les dégâts permettra de remettre les compteurs à 0.

N’oubliez pas l’entrainement !

Faire des exercices physiques est également un bon moyen de compenser. Visez surtout les exercices cardio : course, vélo, natation, marche rapide etc… qui vous feront brûler des graisses.

La clé est d’être stricte avec soi-même ! Le risque étant de faire trop de repas plaisirs en repoussant toujours à plus tard la compensation. Je vous recommande donc de privilégier l’équilibre alimentaire sur la journée, et dans les cas exceptionnels sur la semaine.

Les fêtes de fin d’année étant terminées, c’est le bon moment pour compenser J

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s