Cet après-midi j’ai été pris d’une envie intense et quasi irrésistible de chocolat. Il fallait que je sente les carrés craquer sous mes dents, le goût sucré et doux inonder ma bouche et la sensation de satisfaction et d’apaisement m’envahir (oui je dois reconnaître ma dépendance au chocolat, je suis un chocoholique). Alors que faire pour limiter les dégats?

Les 3 meilleurs solutions pour éviter les écarts inutiles

Le pire est que je savais que quelques morceaux ne suffiraient pas à assouvir mon envie, il me faudrait bien deux rangées, voir une demi plaque. Autant dire qu’il faudrait manger particulièrement léger pendant deux jours ou faire quelques centaines de burpees pour compenser ça. Mais plutôt que de compenser, est-ce qu’il ne serait pas plus simple d’attaquer le problème à la source et de trouver une bonne solution pour résister à cette tentation ?

france-confectionery-83373_640

J’imagine que vous vous êtes déjà retrouvé dans cette situation, que ce soit devant une plaque de chocolat, un paquet de chips, un soda, une bière ou tout autre aliment trop gras ou sucré, mais tellement délicieux ! Je vais donc vous expliquer quelques astuces pour gérer efficacement ces moments délicats pour votre physique.

Les meilleures solutions pour résister à la tentation

Avant de nous pencher sur les solutions, creusons un peu pour trouver la source du problème : pourquoi la tentation est-elle apparue ? La première raison est également la plus simple : Il se peut que vous ayez faim et donc envie de manger tous vos aliments préférés. Si vous êtes déjà allé faire vos courses dans un supermarché tout en étant affamé vous comprendrez de quoi je veux parler ! Il est également fréquent que les envies apparaissent pour une cause physique ou psychologique : il est prouvé que la fatigue augmente l’envie de grignotage. Le sentiment de réconfort que nous apportent les aliments sucrés et gras nous pousse également à une abuser en cas de période de tristesse, de fragilité ou de stress. Vous avez surement déjà vu une série ou un film (souvent américain) ou l’héroïne compense une peine de cœur avec un gros pot de glace. C’est exactement ce phénomène.

Mais il arrive aussi que l’envie n’ait pas de source particulière (en grand gourmand je connais ça très bien), ou une source externe (qui n’est donc pas liée à vous ou votre corps) : vous avez vu une publicité alléchante pour le chocolat à la tv et vous avez tout à coup envie d’en manger ? C’est normal, c’est même le but recherché. Et ça fonctionne très bien, sinon les fabricants n’investiraient pas des millions en marketing et publicité !

brownie-548591_640

Comment réagir en cas d’envie de douceurs

La première étape est donc de réfléchir à sa cause. Ensuite vous pourrez y répondre de trois façons :

Résister à la tentation :

Cela demande de la volonté mais c’est la solution la plus efficace. Dans mon cas cela revient à être assez fort mentalement pour ne pas manger de chocolat. Autrement dit, il faudra vous convaincre que cet aliment n’est pas nécessaire et que vous pouvez vous en passer. Plus facile à dire qu’à faire ? Entièrement d’accord, mais voici quelques conseils pour y arriver :

  • Démarrer une activité : Si vous êtes occupé et concentré, vous allez vite oublier le chocolat ou les chips. Le top reste de démarrer une activité physique (aller marcher ou courir, démarrer une série de pompes / abdos /squats, faire du nettoyage ou du rangement à la maison etc…). Non seulement vous ne pourrez pas manger en même temps, mais en plus vous aller brûler des calories au lieu d’en absorber. C’est donc doublement bénéfique. Et pour couronner le tout, l’activité physique coupe la fin. Votre envie aura donc totalement disparu, même quand vous vous arrêterez. Une activité non-sportive peut aussi faire l’affaire, même si elle reste moins efficace : travailler sur un dossier prenant, lire un livre, faire vos paiements.
  • Réfléchir aux conséquences : Si vous avez prévu de perdre du poids ou d’éviter d’en prendre, par exemple pour être au top dans votre maillot de bain pour vos prochaines vacances, réfléchissez bien aux conséquences si vous cédez : vous n’atteindrez pas vos objectifs et serez mal à l’aise sur la plage. Trouvez des conséquences qui vous font peur (comme les conséquences du surpoids sur la santé). La peur est une technique de persuasion très forte, utilisez-la contre vous ! Il y en a d’autres particulièrement efficaces : inspirez-vous du comportement d’une personne que vous admirez. Est-ce qu’un top model mange du chocolat régulièrement ? C’est peu probable ! Vous pouvez aussi trouver un compromis avec vous-même : vous laissez tomber les chips toute la semaine, par contre vous mangerez un plat qui vous fait plaisir le week-end prochain.
  • Ne pas acheter d’aliments gras ou sucrés : Autant attaquer le problème à la source. Si vous n’avez rien qui vous tente à la maison ou sur votre lieu de travail, vous aurez peu de risque de craquer, c’est aussi simple que ça.
  • Déterminer si vous avez vraiment faim : Si vous n’êtes pas en plein accès de gourmandise et que vous avez réellement faim, tournez-vous vers des aliments moins gras ou sucré. Par exemple un fruit, une carotte ou une barre de céréales. Il y a de grande chance pour que ça vous coupe votre envie.

strawberries-395590_640

Transférer votre envie :

Si vous ne pouvez pas résister, vous pouvez transférer la tentation sur une autre chose moins « nocive ». Ça peut être une très bonne solution dans le cas où la tentation provient de la faim, ou si vous avez envie de manger quelque chose… juste pour manger quelque chose. Dans mon exemple je pourrais manger un fruit, un yoghourt 0% ou une barre de céréales pour combler ma faim de façon beaucoup plus seine. Cela atténuerait, voir supprimerait du même coup la tentation.

Céder à la tentation :

Alors là évidemment c’est mal parti et c’est ce qu’on aimerait éviter. Mais nous avons tous nos moments de faiblesse. Il arrivera donc forcément un moment où vous céderez : il faut se faire plaisir de temps en temps. Mais dans ce cas l’objectif sera de limiter les dégâts. Concrètement si vous avez envie de chocolat, prenez 2-3 carrés et rangez la plaque. Ensuite n’y touchez plus.

Si vous avez pu lire cet article sans craquer devant les photos alléchantes, vous êtes sur la bonne voie! Sinon, lisez l’Entrainement 3D : il vous expliquera dans les détails comment combattre efficacement les tentations quotidiennes et le surpoids.

Bon courage et ne lâchez rien : les efforts paient !

Lionel

Publicités

3 commentaires sur « Comment résister à la tentation des aliments gras ou sucrés ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s