Rapide récapitulatif pour celles et ceux qui n’ont pas lu les articles précédents. Je reviens sur mon opération de correction de la myopie par trans-pkr et sur la convalescence qui s’en est suivie. Pour les habitués : ne vous inquiétez pas vous allez bientôt retrouver les articles sur l’Entrainement 3D et les meilleurs moyens d’obtenir rapidement et facilement le corps de vos rêves malgré un emploi du temps chargé !

Retour au Cemo :

Cela fait donc un mois que j’ai été opéré, la récupération est lente et je me rends comme prévu au cemo pour contrôler la situation. Pas de trace du docteur Mossa. Le technicien me fait un bref contrôle de la vue et me dit que je n’ai pas de myopie résiduelle, il s’apprête alors à me dire de partir quand je lui explique mon problème avec l’œil droite (rien n’a bougé entre temps, je vois toujours des cœurs à la place des « o » et légèrement flou de près comme de loin). Il semble un peu embarrassé et me dit que ça peut encore bouger et que, du coup, il faut continuer les gouttes anti-inflammatoires. Devant mon insistance il ajoute que ça ne sert à rien de faire un test plus poussé pour le moment, mais qu’il faut revenir dans deux mois pour voir ce que j’ai…

Je finis par laisser tomber et m’en vais. L’impression qu’il m’a laissée n’est vraiment pas bonne et j’ai le sentiment qu’il essaie juste de gagner du temps.

Astigmate irrégulier ?

Je continue donc avec les gouttes et espère un changement, pourtant il ne se produit pas : ma vision de l’œil droite reste floue même si je ne suis plus myope. Je décide alors d’en parler autour de moi et de me renseigner sur internet (c’est souvent une mauvaise idée d’essayer de faire un diagnostique médical en cherchant sur internet, mais je ne peux pas m’empêcher de le faire à chaque fois!). Il en ressort que je suis visiblement devenu astigmate, qui plus est astigmate irrégulier ! En gros ma vision est floue de manière irrégulière. La bonne nouvelle ? Ça ne peut pas être traité avec des lunettes et difficilement avec des lentilles ou au laser. La trans-pkr aurait supprimé ma myopie mais créé un autre handicap visuel ? On dirait que j’ai troqué ma myopie facilement compensable par un autre défaut quasi impossible à corriger ! Le tout pour 2500.- et un weekend cauchemardesque, voilà un bilan qui n’est pas réjouissant !!! Attendons quand même encore un peu pour en être sûr, après-tout le technicien peut avoir raison. Pour couronner le tout, la sécheresse oculaire reste très présente (surtout à droite là encore).

Le plus embêtant dans l’histoire est que j’ai vraiment de la peine à passer la journée devant mon écran. Pourtant je suis obligé de le faire pour mon travail. Si j’avais une paire de lunettes pour corriger au moins de près je les mettrais sans hésiter, mais ce n’est pas le cas. Les deux mois d’attente vont être longs!

Nouveau passage au Cemo

Trois mois après la trans-pkr :

La longue période d’attente est enfin terminée et il est finalement temps de retourner au Cemo. La situation a-t-elle vraiment changé depuis la visite précédente (qui avait eu lieu un mois après l’opération de correction de la myopie) ? Pour être honnête, pas vraiment. Mon œil gauche voit toujours parfaitement bien, par contre le droit ne s’est pas amélioré : Toujours flou et déformé, surtout en cas de fatigue. Mais la vision binoculaire est bonne.

J’ai donc hâte d’en parler pour savoir ce qui se passe avec cet œil ! J’attends également avec impatience l’arrêt des collyres. Ce n’est pas très gênant mais j’ai l’impression de mal les tolérer : je ressens des maux de têtes et de la fatigue lorsque je les mets deux fois par jour, j’ai essayé de réduire à 1 x/jour et les symptômes désagréables ont disparu. Mais ce n’est pas très rassurant. Je souffre d’ailleurs toujours de sécheresse oculaire, mais sans que cela soit trop intense (je mets des larmes artificielles une fois par jour en semaine).

Les vacances sans être myope :

Au passage je fais une petite parenthèse : Je suis parti pour la première fois en vacances à la plage (en Sardaigne) sans mes lunettes. Autant le dire tout de suite : c’était vraiment génial ! Quel bonheur de pouvoir nager, se promener avec des lunettes de soleil, profiter de la mer, le tout dès le matin et sans avoir besoin de mettre de lentilles de contact. C’est dans ce genre de moment qu’on réalise à quel point cette opération de correction de la myopie peut changer la vie et qu’on se dit que les sacrifices en valaient la peine. Je pense que ça mérite d’être souligné au milieu de cet article décrivant beaucoup de moments difficiles.

IMG-20160830-WA0010bis

Mais revenons à ma visite au cemo. J’arrive au centre et on me reçoit presque immédiatement (pile à l’heure, ça fait toujours plaisir). Petite surprise : c’est le docteur Mossa qui s’occupe de moi. Comme les autres fois cela va très très vite. Il me fait un test basique de la vision et me redit que je ne suis plus myope et que la trans-pkr est un succès. Je lui parle alors de mes soucis de vision avec l’œil droit.

Après d’autres examens il m’explique que le problème vient de mon cerveau qui met du temps à s’adapter. Cela me laisse perplexe et j’insiste sur le fait qu’il n’y a pas eu de changement pendant ces deux derniers mois. Il commence alors à me réexpliquer qu’avec sa méthode ma cornée (sauf erreur) n’est plus lisse mais comporte des vagues, ce qui m’évitera d’être presbyte à 40 ans mais rend l’adaptation plus longue pour mon cerveau… Mouuuuuais… Je lui dis franchement que je ne suis pas convaincu mais il m’assure qu’il n’y a rien d’autre à faire que d’attendre. Je reprends donc rendez-vous pour un contrôle dans 6 mois.

La bonne nouvelle par contre est que je peux arrêter les collyres, c’est déjà ça…

Au final cette visite me laisse un goût un peu amer : Je ne suis pas plus avancé et je n’ai pas appris grand-chose. Sauf que je sais maintenant que mon cerveau est la source du problème (même si je ne suis pas entièrement convaincu). Par contre la « solution » ne change pas : attendre !

Il me reste à être patient… une fois de plus.

L’attente paiera-elle ? Est-ce que je suis devenu astigmate irrégulier ? Vous le saurez en lisant le prochain (et dernier) article à ce sujet!

A bientôt,

Lionel

Publicités

2 commentaires sur « Mon expérience de la correction de la myopie par trans-pkr – Un mois plus tard »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s